PDIDAS : Démarrage de la revue à mi-parcours du Projet

img revue 1Le PDIDAS a démarré la revue à mi-parcours de son processus de mise en œuvre avec comme  objectif d’évaluer les progrès accomplis jusque-là, d’identifier les contraintes et de proposer des solutions pour la poursuite des activités d’ici la fin du Projet.

Ouvrant les travaux de la rencontre, Aliou Badara Niang, Gouverneur de la région de Saint-Louis, a fait noter que cet atelier constitue une étape décisive dans le cycle de vie du PDIDAS lancé depuis 2014. « Le projet doit faire l’objet d’une restructuration pour atteindre ses objectifs dans le temps qui lui est imparti  en tenant compte des avancées notées dans la mise à disposition volontaire de terres de près de 20 milles hectares, la réalisation des études et l’aménagement de 200 hectares dans le cadre de l’opération pilote de Gnith,», souligne M. Niang.

Selon le Gouverneur, la rencontre de Saint-Louis « est une opportunité pour finaliser le plan de restructuration du projet préparé par le PDIDAS avec l’appui de la Banque Mondiale et du Gouvernement du Sénégal ». Il invite à cet effet les participants « à porter un regard critique sur les progrès notés et les difficultés rencontrées par le projet » qui sont surtout « liés à la sécurisation foncière, à la réalisation des investissements prévus, à l’exécution des mesures de sauvegarde sociales et environnementales, à l’accompagnement des communautés».

Pour El Hadj Adama Toure, chargé du PDIDAS à la Banque Mondiale, « cette évaluation à mi-parcours est l’un des éléments clés de suivi et d’appréciation du projet ». Il a rappelé que des accords ont été obtenus avec les autorités pour relancer le Projet dans le cadre de la restructuration. Pour lui, la rencontre de Saint-Louis vise à apporter des réponses concrètes à des questions majeures qui seront posées lors des travaux. Les solutions issues des discussions « devront permettre d’améliorer l’efficacité dans la mise en œuvre du projet », a-t-il ajouté.

Inscrite sur le même registre que le Chargé du Projet à la Banque Mondiale, la Coordinatrice du PDIDAS, Mme Ndeye Coura Mbaye Diop, précise que le principal résultat attendu au terme de la revue à mi-parcours, « est un Document de Restructuration du Projet incluant un plan de décaissement réaliste et un Cadre de résultats révisé, pour instruction et approbation par le Gouvernement du Sénégal et la Banque Mondiale et l’amendement si nécessaire des Accords de Financement du Projet ». C’est pourquoi, a-t-elle dit, « nous accordons un grand intérêt aux résultats de cette rencontre qui devront nous permettre de voir dans les détails la situation de la mise en œuvre du PDIDAS et de recentrer  les interventions du Projet autour d’objectifs réalistes ».

Conviés à l’atelier, les maires de Gnith, Gandon et Ronkh ont unanimement salué la tenue de la rencontre et la qualité des échanges. Impliqués dans la mise en œuvre du PDIDAS dans leur commune, les maires ont sollicité l’appui du Projet afin de pérenniser les acquis.

Plusieurs rencontres avec tous les acteurs clés à savoir les communautés, les agences d’exécution, les maires, les autorités gouvernementales sont prévues dans le cadre de cette revue à mi-parcours au terme de laquelle un document de restructuration final sera produit pour l’atteinte des objectifs d’ici la fin du Projet.

ACTUALITES

trait
Copyright © 2017 - Projet de Développement Inclusif et Durable de l’Agribusiness au Sénégal (PDIDAS)
Ngallèle km 9, Route de Rosso, Saint-Louis - Boite postale: 680 - Tel­: +221 33 ­961 99 90 - Fax­: +221 33 ­961 99 94 - Email­: pdidas@pdidas.org